Histoire

Politique

Economie

Population

Etno-diversité

Bio-diversité

Géographie

Le Népal a approximativement la forme d’un trapèze. Petit pays d’une longueur de 800 km et d’une largeur d’environ 200 km, il couvre une surface de 147 181 km². Il est enclavé entre l’Inde et la Chine avec lesquelles il partagent  2 810 km de frontières terrestres.

D’un point de vue physiographique, le Népal peut être divisé en trois zones (ceintures) grossièrement orientées Est-Ouest : la zone montagneuse, la zone des collines et la région du Teraï.

Ces trois zones sont disséquées par les cours d’eau majeur du pays, l’altitude varie de 60 mètres dans le Téraï à 8 848 mètres avec l’Everest. Cet énorme dénivelé entraîne une grande diversité de climats et de terrains :

 

    > subtropical dans les plaines du Téraï qui bordent l’Inde au sud, où coule un système de trois rivières majeures (Kosi, Narayani et

       Karnali)

       qui appartiennent à la bordure Nord des plaines indo-gangétiques ;

    > tempéré dans la région centrale de montagnes basses et de collines ;

    > froid et sec dans la région des hautes montagnes de l’Himalaya.

 

Seulement 20 % de la superficie totale du pays est cultivable et les besoins croissants de la population en chauffage et en riz entraînent une déforestation inquiétante.

 

Du Sud au Nord :

 

    le Teraï, est une terre d’alluvions situé au nord de l’Inde

    les Siwalik, situés juste au-dessus du Téraï, est constitué de formations montagneuses pénétrées par la forêt vierge

    le Mahabharata Lekh est une chaîne de montagnes dont les sommets peuvent atteindre 3 000 m

    le plateau népalais est une bande de 100 km de large. C’est, de loin, la zone essentielle du pays

    La chaîne himalayenne, qui comporte 9 sommets dépassant les 8 000 m, dont l’Everest, entourés de plus de 100 sommets d’une altitude

    dépassant les 7 000 m, constituant une muraille géante entre le Népal et la Chine.