publié le jeudi 15 juin 2015

 

Nous sommes de retour en France, après un peu plus de 3 semaines au Népal.

Mais les actions sur le terrain continuent. Bimala qui travaille sur place pour l’association s’occupe d’organiser et de contrôler tout ce que nous avons mis en place.

 

- La distribution des 1 200 kits d’hygiène est terminée.

- l’aide aux familles des enfants parrainés continue selon les besoins.

- la distribution gratuite de médicaments est organisée au village.

- les tentes, attribuées aux familles ayant des enfants en bas âge, ont été installées.

- les médicaments pour la région la plus touchée de Sindhupalchok ont été envoyés.

 

Grâce à vos dons et aux fonds de l’association, ce sont un peu plus de 10 000 euros qui seront consacrés à cette tragédie. Il nous en reste encore un peu pour les besoins futurs et nous enverrons également des fonds pour des zones les plus touchées à l’est du village.

En effet, rien n’est terminé et il est difficile de savoir comment se passera le futur. La mousson va bientôt commencer, ce qui en dehors d’être très compliqué pour des gens qui vivent dans des abris de fortune sous des bâches de plastique, va apporter de forts risques d’éboulements. Les sols ont en effet beaucoup bougé et la saison des pluies qui provoque tous les ans des glissements de terrain risque d’être bien plus mortelle cette année.